Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Feb

ANALYSE DE TERRE (mieux connaitre votre sol)

Publié par Mouls Jacques  - Catégories :  #AGRICULTURE


Une analyse de sol permet de connaître la capacité du sol à fournir des éléments minéraux aux cultures
 

pour cette raison périodiquement des analyses de sol sont réalisées sur mon exploitation par le laboratoire  LCA de la Rochelle

image006


tout commence par un prélèvement de terre

image046

image014
image018

le choix du prélèvement est très important il doit être représentatif de l'ensemble de la parcelle (pas sur une bordure ni sur une zone atypique)

image016


avec une tarière

image048

 des échantillons de terre sont récupérés a une profondeur d'environ 15 à 20 centimètres. on fera 4 à 5 prélèvements dans la zone choisie on préfère une zone représentative d'une centaine de mètres carrés que des prélèvements dans toute la parcelle (risque de choisir des zones trop hétérogènes pour avoir une analyse fiable)

image024

les différents prélèvements sont mélangès

image020image034image038

ensuite on remplira un sachet où sera inscrit le nom de la parcelle

image054
image042image044


pour un suivi de la parcelle les données GPS des prélèvements sont consignées dans le bordereau d'accompagnement des analyses

image026

on joindra une fiche de renseignements sur la parcelle:
précédents,
apports de fumier,
présence de pierres,etc...

image052 image036image004

les échantillons sont envoyés au laboratoire

image002 
pour commenter une analyse on prend en compte des indicateurs

le premier est connaître: la capacitée du réservoir du sol

image055

c'est la CEC (capacité d'échanges cationique)c'est la mesure du réservoir à recevoir tous les cations (calcium,magnésium,potassium..... )
la CEC est une mesure du nombre de charges négatives existant dans le sol,les cations,chargés positivement se fixent sur les charges négatives de le CEC
EX: une CEC inferieure à 10 est petite
elle ne peut fixer beaucoup d'éléments,mais les libère facilement
donc:il vaut mieux fractionner les apports c'est un sol avec peu de matière organique et peu d'argile

image010

EX:une CEC supérieure à 15 est grande
elle peut fixer plus d'éléments mais les retiens plus fermement c'est un sol avec beaucoup de matière organique et riche en argile

image006

pour savoir si le réservoir du sol est plein ou vide on prend en compte le PH c'est une mesure indirecte du remplissage
si le PH est inférieur à 6,2le réservoir n'est pas plein (chaulage conseillé)
si le PH est supérieur à 7,4 le réservoir déborde (on ne peut rien changer)

image061

le taux de saturation de la CEC
C'est le niveau de remplissage du réservoir c'est le rapport en pourcentage entre la somme des cations (magnésium,sodium,potassium..)et la taille de la CEC
si le taux est inférieur à 70%pour les prairies à 80% pour les terres labourée le réservoir n'est pas assez plein,il faudra ajouter des cations principalement du calcium (chaulage)
si le taux est supérieur a 100% il y a des fines particules de calcium libres non fixées par la CEC

image062

au delà de 150% le phosphore est retenu par le calcium on ne peut rien faire il faudra l'apporter sous forme soluble au moment des besoins de la plante

image008


il conviendra ensuite de vérifier que chaque éléments soit compris dans une fourchette  dans aucun cas la teneur ne doit être inférieure à la valeur minimale ou supérieure à la valeur maximale
soit il faudra augmenter la fumure si teneur est inférieure (le redressement est nécessaire)
dans le cas ou elle est supérieure on peut faire impasse en fumure pour l'élément concerné
dans un sol peut profond à cause du faible enracinement pour que la plante est les éléments pour ce développer ,rester dans une fourchette haute
en climat sec il faudra aussi augmenter le potassium qui accroît la résistance à la sécheresse

les cultures les plus exigeantes en phosphore sont :
pommes de terre
colza

les plus exigeantes en potassium sont:
légumineuses
choux
ce sont des exemples il faudra tenir compte de la consommation des plantes selon l'espèce et évaluer les rendements possibles pour maitriser les couts

image056

 

 

Commenter cet article

À propos

TRAVAIL SUR UNE EXPLOITATION AGRICOLE EN BREBIS LAITIERE POUR LA FABRICATION DU ROQUEFORT EN AVEYRON FRANCE calmels et le viala (EN RACE LACAUNE LAITIERE)